• fairy_queen_in_progress-pascal_brunet_0977
  • Fairy Queen 3
  • Fairy Queen 5
  • Fairy Queen 6
  • Fairy Queen 2
  • fairy_queen_-pascal_brunet_2

The Fairy Queen

Création 2015

Henry Purcell compose à la fin du XVIIe siècle, quarante deux partitions pour accompagner des pièces de théâtre. Parmi elles, The Fairy Queen, écrite en 1692, combine, le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare amputée d’une partie du texte, avec des masques, nom utilisé pour qualifier des intermèdes musicaux mêlant musique, chants, ballets et scénographie grandiose.

Bienvenue dans cette nuit d’été où tout est permis !
Bienvenue dans ce monde magique où il est possible de rêver, où l’amour est partout présent et où reines et fées, princes et rois jettent des sorts…
Bienvenue dans cet hymne baroque et féerique au pouvoir de l’imagination !
Quand les humains s’endorment, les elfes s’éveillent. Alors que ces deux mondes ne semblent pas pouvoir communiquer, la ronde de l’amour va les réunir le temps d’une nuit.

Hermia aime Lysandre, mais son père veut la marier à Démétrius, lui-même convoité par Hélène.
Pendant ce temps, dans la forêt, Obéron a ordonné à Puck le lutin
d’utiliser une fleur magiquepour se venger de sa femme Titiana, la reine des fées…

Mêler artistes de rue en prise constante avec le public, chanteurs lyriques nous délivrant toute la subtilité de l’art vocal anglais, et musiciens aussi à l’aise dans le jazz que le répertoire baroque, c’est le pari que nous proposons ici.
Un spectacle d’une originalité folle et d’une recherche en parfait accord avec son temps.

« Je tiens ce monde pour ce qu’il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle » William Shakespeare